Les derniers posts Buzzly, mon meilleur pote ! Découvrir Mon actu0Favoris0À voir plus tard0Historique
Les chaines à suivre Voyager LoinFloraDavid Louvet-RossiJohanVDM de voyagePartir à New YorkMarc SoulierJérémThomas LaverneAmandineBTravel Me HappyMarieLauraHélèneMargotmeltourLaurianneEmilyLaetitiaNathalie

Baisha, l'ile chinoise où le temps coule doucement

Markovic 31 octobre 2017

Embarquez avec moi au fond des iles Zoushan à la découverte de Baisha. Une ile hors du temps où les habitants prennent le temps de vivre, loin du tumulte de la ville. Bienvenue à Baisha la douce.

Et le moins que l'on puisse dire est qu'il faut la meriter cette ile. Un bus, un pont, un autre bus et trois ou quatre ponts plus loin, un petit bateau pour un trajet de deux heures avant de découvrir une multitude d'ilots avec au milieu d'une ile quelques maisons blanches...Baisha nous voila !

Le temps est pluvieux mais cela n'enleve rien aux charmes des lieux bien au contraire, une fois les pieds posés à terre, je ressent une sorte de sérénité, un rythme de vie différent. L'ile devient énigmatique et le brouillard nous dévoile petit à petit la beauté d'une ile entre plage et montagne, entre sable et cailloux et bateau de pêche et véhicules électriques.

La pêche est la principal ressource de l'ile et les pêcheurs se levent tôt pour aller en mer et rentrent sur l'heure du midi pour nourrir famille et restaurants en produits fraichement pêchés. Aller la-bas et manger des fruits de mer sortis tout juste de l'eau, cuisinés dans la cuisine à ciel ouvert avec de la bière fraiche est un sentiment unique de bien être.

Après s'est rassasié, il faut faire le tour de l'ile à pied et admirer les multiples points de vue qu'offre celle-ci avec ses rochers ciselés, sables de cailloux et ses petites maisons de couleur blanche à flanc de colline.

Le centre ville est tout petit avec quelques boutiques, un hopital de campagne, une bibliothèque, un terrain de basket et une école.

Il n'y a rien à faire la-bas, rien à visiter, pas de monuments ni d'attractions. Il faut juste prendre le bateau, loger chez l'habitant, manger et respirer, prendre son temps...Vivre en fait tout simplement.

 

Marc Soulier

Twitter : @MarcSoulier

Instagram : french_boys_says

 

Likez cet article sur facebook
Partager sur Facebook Tweet
Les posts recommandés par VoyagerLoin
Voir plus d’articles
<