Les derniers posts Buzzly, mon meilleur pote ! Découvrir Mon actu0Favoris0À voir plus tard0Historique
Les chaines à suivre Voyager LoinFloraDavid Louvet-RossiJohanVDM de voyagePartir à New YorkMarc SoulierJérémThomas LaverneTravel Me HappyAmandineBMarieHélèneLauraNathalieLaetitiaLaurianneEmilymeltourMargot

Le plus grand voyageur encore en vie a vu tous les pays du monde, 50 ans sur la route

Flora 7 juillet 2014

André Brugiroux a 76 ans, l'homme âgé n'a pourtant que quelques rides au coin de ses yeux rieurs, des yeux qui ont vu la terre entière.

Cet homme est en effet le seul a pouvoir se vanter d'avoir vu tous les pays du monde... Une histoire incroyable, celle d'un homme prêt à tout pour parcourir la terre à la rencontre de ses merveilles.

Tout commence en 1955, alors âgé de 17 ans André Brugiroux rêve d'évasion. A cette époque, la France se relève et se reconstruit après la guerre, lui devient un homme et va entreprendre un premier petit périple qui l’emmènera bien plus que loin qu'il ne pouvait l'imaginer.

Passionné par les langues vivantes, André boucle son sac et quitte son Essonne natale pour filer en direction de l’Ecosse dans le cadre d'un stage. L'expérience est si concluante qu'il part en suivant jusqu'en Allemagne, en Italie et enfin en Espagne. Durant 9 années, qu'il nomme lui-même "ses années de formation", il va bourlinguer à travers l'Europe : "Je partais avec dix balles en poche et des sandwichs pour une semaine. Après, il fallait trouver des petits boulots pour subsister." 

Tout n'a pas été rose durant ces premiers voyages, André Brugiroux a parfois peur, mais obéi à un instinct qui le pousse à entreprendre ces périples.130623-andre-brugiroux-au-japon-01 (Copier)

Pour obtenir son passeport, il doit faire son service militaire qu'il effectuera au Congo pendant deux ans. Ce n'est qu'ensuite qu'il s'envole pour le Canada où il travaille en tant que traducteur, économisant durant trois années afin de reprendre la route. C'est à ce moment-là que son tour du monde commence... "Le tour du monde c'est d'abord le tour de soi-même. Il faut déjà apprendre à se connaître avant de vouloir apprendre à connaître les autres" précise le baroudeur à un journaliste lors d'une interview pour la radio en 1976.

Afin d'aller à la rencontre des autres, il choisit un moyen de locomotion qui rapproche : l'auto-stop. Pendant 6 ans le baroudeur ne travaillera pas, dépensant ses dollars au compte-gouttes avec une moyenne d'un dollar par jour de budget. Oui c'est bien André Brugiroux qui aura inspiré "Pékin Express" !

"Mon but était de ne payer ni hôtel, ni transport pour ne dépenser qu'un dollar par jour. J'ai fait de l'auto-stop mais aussi du cargo-stop, du voilier-stop et de l'avion-stop."

Son aventure est digne d'un scénario qu'on aurait peine à croire : Il aura connu les coupeurs de têtes de Bornéo, étudié le yoga en Inde, vu le trafic de pierres précieuses au Sri Lanka, vécu avec des hippies à San Francisco, côtoyé des moines bouddhistes en Thaïlande, aura connu les camps de réfugiés au Cambodge... Parmi tant d'autres expériences extraordinaires. 3950425_11-1-199298321_545x341 (Copier)

Mais parmi ses histoires, le plus grand aventurier des temps modernes a aussi écumé des difficultés. Il s'est retrouvé emprisonné à 7 reprises« On m'a pris pour un révolutionnaire au Costa Rica, pour un espion d'Israël en Syrie et pour un pirate de l'air en Colombie. A cette époque, on ne voyageait pas aussi facilement qu'aujourd'hui ».

Pour lui, sa meilleure arme restait sa bonne humeur, ce qui lui a permis de ne pas céder à la peur et de continuer son chemin avec pour unique but, l'apprentissage.

Lui-même se définit comme un étudiant et non pas un voyageur, c'est par curiosité et par amour des gens qu'il ne peut s'arrêter de partir encore aujourd'hui. Car après avoir appris plusieurs langues, parcouru 400 000 kilomètres en stop et vu les 193 pays de l'ONU, André Brugiroux ne s'arrête pas là et continue d'explorer les territoires comme la Polynésie, administrée à la France mais qui a une identité propre.

Au total ce sont 235 pays et territoires qu'il aura visité en 50 ans. André Brugiroux a publié plusieurs livres dont "L'homme qui voulait voir tous les pays du monde" que la rédaction vous recommande vivement, pour faire le tour du monde depuis chez vous. bloc-notes-enseignant-itinerant-16 (Copier)

 

Likez cet article sur facebook
Partager sur Facebook Tweet
Les posts recommandés par VoyagerLoin
Voir plus d’articles
<