Les derniers posts Buzzly, mon meilleur pote ! Découvrir Mon actu0Favoris0À voir plus tard0Historique
Les chaines à suivre Voyager LoinFloraDavid Louvet-RossiJohanVDM de voyagePartir à New YorkMarc SoulierJérémThomas LaverneAmandineBTravel Me HappyMarieHélèneLauraEmilyLaurianneNathaliemeltourMargotLaetitia

À quoi ça ressemble de voyager sur un vol à 15000 € avec Singapor Airlines ?

Flora 19 décembre 2014

Je ne sais pas pour vous mais personnellement, il m'est très difficile de réussir à m'endormir en avion, notamment lors d'un long-courrier. Entre le ronflement de certains passagers, le voisin qui essaye de t'enjamber pour aller aux toilettes, et ta tête qui a tendance à tomber en avant lorsque tu trouves enfin le sommeil, une nuit en avion n'est pas de tout repos. 

Mais comment voyagent les plus aisés qui n'ont pas à subir la classe éco ? Nous ne parlerons pas des business class ici mais bien des suites de luxe que proposent plusieurs compagnies dans les A380. C'est le cas de la Singapore Airlines, qui offre une expérience exceptionnelle aux chanceux passagers ayant dépensé autour de 15000 €, pour un vol de Singapour à New York. 

Derek Low est un blogueur entrepreneur résidant à Singapour, il a souhaité tenter l'expérience du luxe maximum et s'est offert ce privilège. Alors à quoi ça ressemble de voyager à bord d'une suite de luxe ?

Le check-in

Cela ne ressemble ni de près ni de loin à nos comptoirs d'embarquement habituels où le personnel crie "suivant ! " à tout bout de champ. Ici pas de file d'attente, mais du personnel disponible et même un bagagiste venue spécialement récupérer les valises. Bien plus classe que le tapis roulant non ?

La salle d'embarquement

Là aussi il n'est pas question de subir le brouhaha des classes économiques ni de faire la queue debout durant 20 à 30 minutes avant d'embarquer. La salle d'embarquement de luxe que voici permet de déguster des plats gastronomiques avant de rejoindre l'avion. 

L'accueil

Le personnel de bord vient se présenter personnellement à tous les passagers. Ils savent parfaitement qui vous êtes et vous appellent par votre nom comme s'ils savaient déjà tout de vous. Alors pourquoi ne pas changer de statut au moment de la réservation en choisissant un titre royal ? Je crois que je pourrais facilement m'imaginer en "princesse Flora" durant quelques heures de vol. 

L'airbus A380

L'escalier menant aux suites de luxe sur le pont supérieur, à la manière des stars montant les marches du festival de Cannes, on comprend déjà que cette partie privative de l'avion est prometteuse. 

La suite

Derek Low, le blogueur ayant tenté cette expérience, a choisi l'une des suites du milieu qui fusionne avec la suite adjacente pour former un lit double. Mais il n'est pas encore l'heure de dormir, donc c'est confortablement installé dans un large siège, que le début du vol va se faire. 

Une salle d'eau qui n'a visiblement rien d'exceptionnel mais qui a l'avantage d'être privative bien entendu. 

Le service

Dès l'instant où Derek s'est installé, il s'est vu proposer le fameux champagne Dom Pérignon, une cuvée millésimée des plus chères au monde. S'en est suivie une farandole de plats signés de grands chefs : caviar, foie gras, homard... la dure vie. 

Il est évident que nous sommes loin du plateau-repas recouvert d'alu qui est servi habituellement en classe économique...

Derek Low raconte comment, en demandant un simple thé, le chef de cabine est venue lui expliquer que les feuilles de thé étaient de haute qualité, que le sachet était fait de coton biologique tissé à la main, que les fleurs de cerisier et les fruits rouges infusant dans le thé avaient été soigneusement sélectionnés... Tout doit être exceptionnel ici. 

Les petits plus

Terminé le casque en mousse qui fait mal aux oreilles, ici c'est la crème de la crème qui est proposée et ce jusqu'à la qualité sonore de la large gamme de films proposés. 

Couvertures, oreillers, draps, chaussons et pyjamas sont fournis et sont signés Givenchy. Normal. 

Une trousse de rafraîchissement Salvatore Ferragamo, une grande marque italienne, est mise à disposition. 

La suite pour la nuit

Hôtesse et Steward viennent transformer la suite pour y installer un lit double confortable, avec un vrai matelas. 

L'ambiance romantique mise en place sur simple demande. Oui, nous sommes toujours dans l'avion. 

Derek Low profitant au maximum de l'espace qui lui est offert, le décalage horaire sera certainement mieux supporté grâce à la douce nuit qu'il s'apprête à passer, dans l'une des suites de luxe de l'Airbus A380 de Singapor Airlines. 


 

BONUS : la suite de luxe de la compagnie Etihad Airways

Dès janvier 2015, c'est un appartement 3 pièces de 40 m² qui va être proposé aux passagers de la compagnie Etihad Airways. Disponible sur l'A380 et le boeing 787 et répondant au nom de "The Residence", cette suite est pour le moment réservée aux vols allant de Londres à Abu Dhabi. 

Les riches passagers pourront donc s'offrir l'expérience aérienne la plus chère du monde dans un avion non privatisé, le prix du billet étant de 20 000 € minimum par personne. À ce prix-là, on accepte volontiers que le petit-déjeuner soit servi au lit. 


Et vous, seriez-vous prêt à dépenser autant pour une bonne nuit dans les airs ? Pensez-vous que ce prix est justifié ?


 

Source :Dereklow.co
Likez cet article sur facebook
Partager sur Facebook Tweet
Les posts recommandés par VoyagerLoin
Voir plus d’articles
<