Les derniers posts Buzzly, mon meilleur pote ! Découvrir Mon actu0Favoris0À voir plus tard0Historique
Les chaines à suivre Voyager LoinFloraDavid Louvet-RossiJohanVDM de voyagePartir à New YorkMarc SoulierJérémThomas LaverneTravel Me HappyAmandineBMarieLauraHélènemeltourNathalieLaetitiaLaurianneEmilyMargot

5 choses à voir en Guadeloupe, ce paradis français à l'autre bout du monde

Lance 27 mars 2017

"La Guadeloupe, ça te dit ?". Après un trip par moins 15 du côté de l'Ukraine, mon corps pouvait difficilement refuser une occasion de reprendre des couleurs, même si c'était que pour une courte durée sur place. Direction P.A.P (Pointe-à-Pitre hein). Pour rien vous cacher, ce que je connaissais sur les Antilles se limitait aux débats parisiens de mes potes Gwada et Madinina qui te vendent chacun leur île comme la plus belle des Caraïbes. Impossible de me faire un avis complet via un trip aussi court, mais sachez que j'suis dorénavant un pro-Antilles convaincu...

 

Le voyage a commencé de la plus belle des manières, à bord du tout nouvel appareil d'Airbus : l'A350-900, dont la compagnie Air Caraïbes a réalisé le baptême du feu transatlantique à l'occasion de ce Paris/Pointe-à-Pitre. 8h de vol qui sont passées comme une lettre à la Poste (désolé pour cette expression d'un autre temps, j'suis encore en décalage horaire). Les moteurs de l'appareil font encore moins de bruit que ma Clio, et c'est d’autant plus appréciable quand vous pouvez converser sans gueuler avec une charmante Guadeloupéenne assise à votre droite (Quoi ? J'ai pas le droit de prendre des renseignements sur la destination ?). Une fois sur place, si tant est qu'on est pas adepte des vacances Club Med à squatter l'hôtel et sa plage, un large choix d'activités s'offre à vous. En voilà au moins 5.

 

 

 

La Pointe des Châteaux

Zaïd BERKACH

"Waouh !". C'est qu'on se sent minuscule une fois qu'on débarque devant ce spectacle qui nous dépasse : la puissance de l'océan dont les vagues s'écrasent contre la côte, le bruit de l'écume stoppant sa course sur la plage...Tu pourrais me faire crever la dalle ici que je me remplirais quand même la panse de cette sublime vue (que des fragiles dans Koh-Lanta). Mais c'est pas fini, la vue panoramique est beaucoup plus grandiose en grimpant sur le monticule rocheux où trône une immense croix de 10 tonnes pour 9m de haut. Là-haut, où le vent souffle plutôt fort, vous aurez un point de vue privilégié sur les îles environnantes (La Désirade, Marie-Galante, Petite Terre...). Et cerise sur le baba au rhum, à quelques centaines de mètres de là, la Plage des Salines permet de faire rager tous les collègues restés en métropole : sable fin, eau turquoise, soleil ardent...

 
Zaïd BERKACH

Les Saintes

guide-evasion.fr

Un archipel dans un archipel : c'est un peu le concept des îles des Saintes qui se situent au Sud de Petite-Terre. Et autant vous dire qu'on est ici devant un des plus beaux joyaux de la Guadeloupe, théâtre de nombreux affrontements par le passé entre les puissances coloniales françaises et anglaises. En mode "Pirates des Caraïbes" quoi. Les Saintes c'est deux petites îles, Terre-de-Bas et Terre-de-Haut, entourés d'îlots inhabités, avec un climat plus sec qu'ailleurs. Faites gaffe, ça cogne. Heureusement, les plages sont paradisiaques avec une eau à 29° (j'vous conseille la Plage du Pain de Sucre, le genre de décor que t'as l'habitude de voir que sur ton fond d'écran d'ordi). Et puis pour les plus motivés, y a toujours moyen de s'initier aux sports de plage, très présents en Guadeloupe, du style kite surf ou encore le paddle (franchement dég, j'ai pas eu le temps de tester toussa).  

 

Le Marché de Sainte-Anne

Zaïd BERKACH

Impossible de passer par les Antilles, sans repartir avec un stock d'épices dans sa valise. Direction donc le marché de Saint-Anne, où l'explosion des couleurs et des senteurs va chatouiller vos sens. Entre les étales de fruits exotiques qui m'ont donné envie de caler mon régime alimentaire à 5 fruits et légumes par heure, la multitude d'épices propres à l'archipel et le ballet multicolore des teilles de rhum alignées sur les étoffes de madras, j'en ai pris plein les mirettes (et le Gosier). En parlant de rhum, une des richesses locales, notre guide Rachel (une meuf en or), nous a lâché une mise en garde qui peut tous vous servir : évitez à tout prix le rhum arrangé (ou épicé) type Charrette, fabriqué avec de la mélasse (résidu de sucre), et préférez le rhum blanc typique de la Guadeloupe, bien plus noble et meilleur au goût. J'dis ça, j'dis rien. Pour en revenir au marché de Sainte-Anne, il est également possible de s'y rendre la nuit, et de profiter de la plage juste derrière, elle aussi éclairée en nocturne pour les piques-niqueurs et les sportifs.

 
Zaïd BERKACH

Le Jardin Botanique de Deshaies

mapio.net

Situé à Basse-Terre, le Jardin Botanique offre une variété impressionnante de végétaux et de plantes, dont certaines ne poussent qu'en Guadeloupe (on appelle ça des plantes endémiques pour ta culture G). Cet immense jardin de 7 hectares était l'ancienne propriété de Coluche. Pourtant à l'intérieur, ça rigole pas. Tout y est magnifique. Encore une fois, la variété des couleurs risque de titiller tes rétines, sans compter les bruits des perroquets qui accompagnent la visite. A faire et refaire.

La Réserve Cousteau

mapio.net

Tout trip en Guadeloupe qui se respecte, induit forcément un crochet par la magnifique “Réserve Cousteau” : 1000 hectares de fonds marins exceptionnels, avec coraux, tortues de mers, poissons tropicaux...bref, un cadre unique, préservé de son vivant par l’illustre commandant au bonnet rouge. Plongeur averti ou néophyte en la matière, tout le monde y trouve son compte et ressort de là-bas des souvenirs pleins la tête. “Là-bas, il faut aller voir mon pote Dédé, c’est un mec en or, il aime vraiment ce qu’il fait et il arrive surtout à partager sa passion  de la plongée avec les gens, d’où qu’ils viennent”. Ok Rachel, je pense que ton message est bien passé.

 

Du bonheur à l'état pur...

De façon plus générale, la Guadeloupe recèle bien des trésors, et je vous invite à vous en rendre compte par vous-même. Sachant que mon histoire avec cet archipel ne fait que commencer (la fille de l’avion a promis de jouer les guides pour mon prochain trip et j’suis pas du genre à refuser des invitations hein). Pour tous ceux qui sont intéressés, Air Caraïbes propose des vols allers-retours Paris/Pointe-à-Pitre à partir de 674 euros.

 
Zaïd BERKACH
Likez cet article sur facebook
Partager sur Facebook Tweet
Les posts recommandés par VoyagerLoin
Voir plus d’articles
<