Les derniers posts Buzzly, mon meilleur pote ! Découvrir Mon actu0Favoris0À voir plus tard0Historique
Les chaines à suivre Voyager LoinFloraDavid Louvet-RossiJohanVDM de voyagePartir à New YorkMarc SoulierJérémThomas LaverneTravel Me HappyAmandineBMarieHélèneLauraNathalieLaetitiaLaurianneEmilymeltourMargot

Trois jours à Bergen, un voyage pas comme les autres

Jérémy Benhaïm 8 octobre 2014

Trois mois après être rentré d’un long et étonnant voyage en Asie avec une partie de l’équipe de VoyagerLoin, la routine à mon retour m’a très vite redonné l’envie de repartir. Ainsi, lorsque j’ai eu l’occasion m’envoler direction Bergen en Norvège, autant vous dire que j’ai tout de suite sauté sur l’occasion !

Bien que Je n’avais jamais mis les pieds à Bergen, ni dans aucune autre ville d’un pays nordique d’ailleurs, ces destinations m’ont toujours beaucoup attirées. Pour moi la Norvège était synonyme d'une nature saisissante avec ses fjords spectaculaires qui contribuent à son charme unique, L'opportunité de prendre un grand bol d’air frais dont la nostalgie de mon précédent voyage en Asie m'en rappelait le besoin.

Je n’ai pas été déçu, mais trois jours ça passe vite alors j’ai voulu en profiter à fond !

Voici mon récap :

Je dépose ma valise (avec mes affaires d'hiver!) à Bergen

2h20 suite à mon départ depuis l’aéroport de Paris-Charles-de-Gaulle, équipé d'une doudoune, d'une écharpe et de gants, je foulais déjà le sol norvégien. Première bonne nouvelle en arrivant à destination : le climat est doux, l'été indien norvégien n'est pas une légende, mes affaires d'hivers passeront le séjour au fond de ma valise. Deuxième bonne nouvelle, ici l’anglais suffit à se faire comprendre de partout. Bref, un beau voyage en perspective !

Coup de cœur pour les quais de Bryggen

10 minutes montre en main après m’être installé dans ma chambre d’hôtel, j’en profite pour sortir flâner un peu et apercevoir à quoi peut bien ressembler la vie à Bergen. Rapidement je me retrouve sur les quais de Bryggen, un quartier très vivant de la ville, notamment grâce à son marché ouvert. Rien de tel que de se promener dans ses rues le long du port bordées de hautes maisons en bois, toutes de couleurs vives, de quoi ternir le cliché d'un pays trop souvent présenté à tort comme « froid ». J'ai été été très agréablement surpris de l’accueil des commerçants sur le marché, qui offrent à qui le souhaite de goûter à leurs nombreuses spécialités locales.

Et si on goûtait la cuisine norvégienne !

J’ai eu la chance de dîner dans le restaurant Lysverket, situé au cœur de Bergen avec vue sur le lac. Le Chef Christopher Haatuft utilise essentiellement des produits locaux (mention spéciale pour les amateurs de saumon, oui les norvégiens raffolent du saumon sous toutes ses formes, cliché fondé!). Dans ce restaurant au design épuré et sobre, mais qui n'a pas oublié d'être chaleureux, le Chef nous a régalé de ses nombreux plats, chacun accompagné d'un vin qui se mariait à la perfection avec l'assiette. Mieux encore, le Chef nous prodiguait de son savoir culinaire tout le long du repas, un régal autant sensoriel qu'agréable.

Direction Flåm par le chemin de fer

Le lendemain matin c’est l’heure de quitter Bergen. Réveil très tôt et pas question de manquer le train. En temps normal, je ne suis pas quelqu'un « du matin », mais ce voyage me réservait quelques surprises aussi magnifiques qu'inattendues.

Alors que je pensais finir ma nuit lors du voyage entre Byrggen et Flåm, quelle ne fût pas mon étonnement devant la vue de ces magnifiques paysages vallonnés et verdoyants, une éclatante et somptueuse nature qui me tint en éveil tout le long du voyage malgré mon manque de sommeil. J'avais enfin mon bol d'air frais, et quel bol !

Promenade à vélo à Flåm

Flåm est un petit village typique de la Norvège, à savoir une destination bucolique, verdoyante et nichée en pleine nature norvégienne. On se sent immédiatement apaisé, bercé par cette nature et ce lieu aux airs de paradis perdu qui invite à la promenade et à la flânerie.
Et pour cause ! Ici, vous croiserez bien plus de cyclistes que de voitures. L'occasion de me remettre en selle était toute offerte puisque tout est fait ici pour se balader à vélo. Il est très facile d'en louer un pour la journée, et c'est le meilleur moyen d'explorer ces lieux sans nuire au calme absolu de l'endroit. Explorer Flåm à vélo, c'est plus qu'observer un cadre remarquable, c'est devenir partie intégrante de la beauté unique de l'endroit.

Mêmes les cimetières, image typique du lugubre chez nous, participent en Norvège à la beauté des lieux.

L'aventure continue à Balestrand

Suite à cette après-midi à Flam, j'ai pris le ferry, direction la petite commune de Balestrand ! J'ai posé ma valise à l'hôtel Kviknes, à proximité du fjord Sognefjord, le deuxième plus long au monde. L'hôtel, dont la construction remonte à 1877, nous fait l'effet d'un voyage dans le passé grâce à son charme d'époque, regorgeant de détails architecturaux et de photos anciennes. L’accueil est chaleureux, à l'image du buffet de l'hôtel, un vrai régal, notamment pour les amateurs de saumon sous toutes ses coutures !

Encore plus gelé qu'un Ice Bucket Challenge !

Comme je vous l'ai déjà avoué quelques lignes plus haut, je ne suis pas quelqu'un du matin. Qu'à cela ne tienne, conjurons le mal par me mal avec un réveil matinal immédiatement suivi d'un bain glacé dans une eau à 12 degrés, juste en face de l'hôtel. Je ne vous dirait qu'une seule chose : ça fonctionne ! (Et voici la photo... juste pour vous le prouver :) )

Virée en bateau

La Norvège est un pays forgé autour de ses majestueux fjords, le meilleur moyen pour l'explorer est donc naturellement le bateau. J'ai eu la chance d'embarquer à bord d'un speedboat. Frissons garantis !

Vue panoramique sur Bergen !

Pour clore cet atypique voyage, j'ai repris la direction de mon point de départ : Bergen. Cette ville étant entourée par des montagnes, il est possible (et vivement conseillé !) d'emprunter le funiculaire qui permet de grimper rapidement au sommet de celles-ci afin d'avoir sous les yeux une vue panoramique à couper le souffle. Moi qui pensait avoir tout vu de la beauté des lieux, je me trompais.

Lors de mon arrivée en Norvège, j'avais surtout besoin d'une grande bouffée d'air frais. Et je n'ai pas été déçu, en effet, je n'ai pas vu passer ces 3 jours qui m'ont permis de me ressourcer avant mon retour à Paris. Alors si vous aussi, seul comme en famille, vous ressentez le besoin de vous réconcilier avec la nature tout en profitant d'un accueil chaleureux et franc, la Norvège est la destination dont vous avez besoin !

Likez cet article sur facebook
Partager sur Facebook Tweet
Les posts recommandés par VoyagerLoin
Voir plus d’articles
<